Nos tutelles

IdEx

LabEx

Rechercher



Accueil > GATE > Présentation

Présentation

publié le , mis à jour le

Axes de recherche : voir plus bas

Constitué en 1997, le GATE a fusionné avec le CREUSET de l’Université Jean Monnet Saint-Etienne en janvier 2010 pour créer le "GATE Lyon-Saint-Etienne", Unité Mixte de Recherche (UMR 5824) rattachée au CNRS (INSHS), à l’Université Lumière-Lyon 2, à l’Université Jean Monnet-St-Etienne et à L’Ecole Normale Supérieure de Lyon.

Depuis le 1er janvier 2021, la Directrice est Izabela Jelovac, Directrice de recherche au CNRS. Les Directeurs adjoints sont Julien Salanié (Professeur des Universités à l’UJM de St Etienne) et Benoît Tarroux (Professeur des Universités à l’U. Lyon 2). Le laboratoire compte, à ce jour, plus de 100 membres dont plus de 50 chercheurs et plus de trente doctorants.

Le GATE Lyon-Saint-Etienne est une force de recherche visant à décrire et analyser les décisions individuelles et collectives avec une attention particulière aux dimensions éthique, comportementale et spatiale.

Les membres du GATE publient des travaux dans toutes les strates de la recherche, de la recherche fondamentale (économie comportementale et théorie des jeux portant sur la coopération entre agents économiques, l’allocation des ressources, les normes et les réseaux), vers la recherche appliquée (économie du travail, économie géographique, macroéconomie monétaire et expérimentale permettant l’évaluation des politiques publiques, monétaires, urbaines, de santé, de concurrence, d’innovation) jusqu’à la recherche finalisée (études économiques, recommandations de politique). Les axes de recherche du GATE sont ainsi complémentaires : « Théorie des jeux, choix collectifs et marchés » ; « Économie comportementale » ; « Politiques publiques et espace » ; « Macroéconomie, finance, histoire ».


Le GATE Lyon-St-Etienne est équipé à Ecully d’une plateforme expérimentale de pointe GATE-LAB dirigée par Marie Claire Villeval qui permet aux chercheurs en économie comportementale et expérimentale de conduire des études sur le comportement humain de prise de décisions avec une grande variété de protocoles expérimentaux.

Les chercheurs du laboratoire publient dans les meilleures revues de la discipline : American Economic Review, Economic Journal, Economic Theory, Experimental Economics, Games and Economic Behavior, Health Economics, International Journal of Game Theory, International Economic Review, Journal of the European Economic Association, Journal of Economic Behavior and Organization, Journal of Economic Geography, Journal of Labor Economics, Journal of Public Economics, Journal of Urban Economics, Public choice, Social Choice and Welfare, etc.


Le GATE Lyon-St-Etienne édite une série de Working-Papers, et organise plusieurs séries de séminaires. Il est organisateur de manifestations nationales et internationales (congrès de l’Economic Science Association, de l’Association for Public Economic Theory, Journées de l’AFSE, Doctorales ADRES, …). Il est membre du GDR Jeux, partenaire scientifique des Journées de l’Economie et membre institutionnel de l’AFSE et de l’ASFEE. Le laboratoire est associé à la Fédération de Recherche MAELYSE (Management Economie Lyon Saint-Etienne) et aux Laboratoires d’Excellence CORTEX (Construction, Cognitive Function, Rehabilitation and Repair of the Cortex) et IMU (Intelligence des Mondes Urbains) dans le cadre du programme Initiatives d’excellence. Le laboratoire soutient également le projet IDEX.

Le GATE Lyon-St-Etienne développe des coopérations internationales de recherche avec plus de 60 Universités étrangères dont : University of California at Santa Barbara, Appalachian State University, George Mason University, University of Sydney, Monash University, New-York University Abu Dhabi, University of Amsterdam, Université Laval de Québec , Beijing Normal University, Aarhus School of Business, University of São Paolo, etc.
Des programmes d’échange permettent aux doctorants de passer 6 mois à l’étranger au cours de leur parcours doctoral.



- THÈMES / CHAMPS :

L’Activité de recherche se développe autour de quatre axes :


- Rapport HCERES