Présentation

Constitué en 1997, le GATE a fusionné avec le CREUSET de l’Université Jean Monnet Saint-Etienne en janvier 2010 pour créer le "GATE Lyon-Saint-Etienne", Unité Mixte de Recherche (UMR 5824) rattachée au CNRS (INSHS), à l’Université Lumière-Lyon 2, à l’Université Jean Monnet-St-Etienne et à l'emlyon.

Stratégie scientifique

Le GATE Lyon Saint-Etienne contribue à la science des décisions individuelles et collectives avec une attention particulière aux dimensions stratégique, comportementale, institutionnelle et spatiale. Une dimension essentielle de son identité est l’ouverture disciplinaire, notamment à la psychologie, aux neurosciences, à la biologie, aux sciences politiques et à la philosophie politique. Le GATE Lyon Saint-Etienne bénéficie aujourd’hui d’une forte visibilité nationale et internationale grâce à la constitution de domaines d’excellence.

Les recherches menées au sein du laboratoire se structurent autour de quatre axes de recherche :

Théorie des jeux, choix collectifs et marchés : Cet axe mobilise les outils de la microéconomie théorique et empirique et poursuit trois objectifs scientifiques principaux : (1) L’étude des solutions pour des problèmes de décision collective dans des environnements très généraux. (2) L’application de ces solutions à des environnements particuliers, comme la santé ou l’innovation. (3) L’étude des fondements intellectuels aux principes d’équité ou de justice sociale.

Économie comportementale : Les recherches menées au sein de cet axe mobilisent les outils de l’économie expérimentale pour étudier la prise de décision et les interactions sociales. Elles se déclinent en 3 orientations scientifiques : (1) Le rôle des institutions dans la formation des préférences morales et sociales. (2) Le rôle de la cognition (processus mentaux, émotions et croyances) dans les comportements humains. (3) L’architecture des organisations et des incitations et, notamment les nouveaux contextes d’interaction humain-robot. Ces recherches s’appuient sur le Labex CORTEX.

Développement, institutions, villes et régions : Cet axe développe des outils théoriques et empiriques de la microéconomie appliquée pour étudier : (1) Le design et l’évaluation des politiques publiques dans les domaines de l’emploi, de la fiscalité, de l’innovation, du logement, de l’environnement et de la santé. (2) Les déterminants et les conséquences de l’urbanisation et de l’organisation spatiale des activités. (3) Les origines et les conséquences de la violence et des équilibres démocratiques. Une partie de ces recherches s’appuie sur le Labex IMU.

Macroéconomie, finance et histoire : Cet axe développe des recherches autour de trois thèmes principalement liés à l’économie monétaire. (1) L’étude des cycles économiques dans des économies ouvertes et financiarisées et le rôle des politiques économiques. (2) L’intégration des dimensions comportementales dans l’analyse macroéconomique et financière. (3) L’étude de l’histoire de la macroéconomie en se focalisant sur fondements de la politique monétaire et l’histoire des pratiques bancaires.

Plateforme expérimentale

Le GATE Lyon-St-Etienne est équipé d’une plateforme expérimentale de pointe au plan international, GATE-LAB, qui permet aux chercheurs en économie comportementale et expérimentale de conduire des études sur le comportement humain de prise de décisions avec une grande variété de protocoles expérimentaux.

Il comprend un laboratoire expérimental de 32 ordinateurs, une salle de mesures électrophysiologiques de 12 postes (Skin Conductance Responses, BIOPAC), une salle d’eye-tracking et un laboratoire mobile permettant de réaliser une variété d’expériences en environnement contrôlé et sur le terrain (en entreprises notamment).

Collaborations nationales et internationales

Le GATE Lyon-St-Etienne développe des coopérations internationales de recherche avec plus de 60 Universités étrangères dont : Duke University, Osaka University, Technische Universität Berlin, Johns Hopkins University, University of Bologna, Chapman University, University of Naples Federico II, University of Alicante, University of Seville, University of Southampton, Catholic University of Leuven, University of California at Santa Barbara, Appalachian State University, George Mason University, University of Sydney, Monash University, New-York University Abu Dhabi, University of Amsterdam, Université Laval de Québec , Beijing Normal University, Aarhus School of Business, University of São Paolo, etc.

Le GATE Lyon-St-Etienne est partenaire scientifique des Journées de l’Economie et membre institutionnel de l’AFSE et de l’ASFEE. Il est associé aux Laboratoires d’Excellence CORTEX (Construction, Cognitive Function, Rehabilitation and Repair of the Cortex) et IMU (Intelligence des Mondes Urbains) dans le cadre du programme Initiatives d’excellence. Le laboratoire a obtenu des actions IDEXLYON.

Notre expertise scientifique dans différents domaines et notamment en expérimentation nous a permis de travailler avec des partenaires socio-économiques. Nous avons réalisé plusieurs contrats, notamment sur le thème de la fraude dans les transports, avec KEOLIS et KISIO et sur le stress avec le soutien de CORTEX valorisation et la SATT Pulsalys en coopération avec l’Institut du Leadership positif et des partenaires d’entreprises (Sanofi, Engie…). Nous avons également participé de manière active au projet Smart Electric Lyon en collaboration avec EDF sur les modes de tarification de l’électricité.

Un autre partenariat important est celui qui nous lie au Centre Régional de Lutte contre le Cancer Léon Bérard. Les chercheurs de l’unité travaillent sur des programmes d’analyse des liens entre environnement et cancer, d’évaluation des coûts de prise en charge de la maladie, de mesure de préférence des patients.

Nous travaillons également en partenariat avec la SATT Pulsalys Lyon Saint-Etienne (https://www.pulsalys.fr/) concernant des projets d’invention logicielle. Le jeu permet de simuler les principales fonctionnalités d’un middle/back office dans une banque de financement et d’investissement.

Des programmes d’échange permettent aux doctorants de passer 6 mois à l’étranger au cours de leur parcours doctoral.

Publications

Les chercheurs du laboratoire publient dans les meilleures revues de la discipline : American Economic Review, Economic Journal, Economic Theory, Experimental Economics, Games and Economic Behavior, Health Economics, International Journal of Game Theory, International Economic Review, Journal of the European Economic Association, Journal of Economic Behavior and Organization, Journal of Economic Geography, Journal of Health Economics, Journal of Labor Economics, Journal of Mathematical Economics, Journal of Public Economics, Journal of Urban Economics, Public choice, Social Choice and Welfare, etc.

Le GATE Lyon-St-Etienne édite une série de Working-Papers, et organise plusieurs séries de séminaires. Il est organisateur de manifestations nationales et internationales (congrès de l’Economic Science Association, de l’Association for Public Economic Theory, Journées de l’AFSE, Doctorales ADRES, …).