Nos tutelles

CNRS

IdEx

LabEx

Rechercher



Accueil > Vie scientifique > Séminaires et conférences > Colloques et Workshops > colloques pages

Journées de l’économie 2014, Lyon, 13, 14, 15 novembre

publié le

Journées de l'économie 2014, Lyon, 13, 14, 15 novembre

Les Journées de l’Economie se proposent de présenter une véritable pédagogie de l’économie, qui permette à tous une meilleure appréhension des mécanismes économiques.

Cette année encore, le GATE, partenaire scientifique, participe aux JECO :

  • "Parle-t-on mal d’économie ?"

Yannick Boireaud,
François Bourguignon,
Sybille Desclozeaux,
Martin Fournier,
Philippe Frémeaux,
Claire Rimbaud.
Modérateur : Jean-Marc Vittori

  • "Bitcoin : pour le meilleur ou pour le pire ?"

Nicolas Houy,
Pierre Noizat,
François Velde.
Modérateur : Hugo Sedouramane

  • "Disparités hommes femmes : discriminations ou préférences ?"

Cécilia Garcia Penalosa,
Dominique Meurs,
Mario Piacentini,
Marie Claire Villeval.
Modérateur : Jean-Paul Coulange

Ces trois conférences ont été largement suivies. Les chercheurs invités ont su se mettre à la portée d’un public non spécialiste, ce qui est l’objectif poursuivi par les JECO, et présenter les résultats de leur travail de manière accessible. C’est souvent un défi, particulièrement pour des sujets techniques et peu connus du public comme c’est le cas pour le Bitcoin.

Concernant le Bitcoin, il est à noter que dans la presse généraliste, les articles traitant du sujet sont la plupart du temps illustrés par une pièce de métal frappée d’un B, ce qui est d’emblée un contresens puisque le Bitcoin n’est pas un objet physique. Même si l’illustration réaliste, sonnante et trébuchante, appartient au deuxième degré, elle peut semer le doute. La rumeur médiatique parle également d’économie parallèle et maffieuse en lien avec Bitcoin. C’est une approche un peu sensationnelle dont les intervenants ne font qu’une bouchée : les flux et les valeurs sont bien trop faibles comparés à ceux de l’économie parallèle. Les intervenants de la conférence "Bitcoin" ont réussi à intéresser leur public avec une information compréhensible et de qualité.

Ce qui nous amène au sujet "Parle-t-on mal d’économie ?". Il s’avère que les français sont nombreux à ne pas comprendre les informations économiques voire à ne pas leur faire confiance, que l’incompréhension domine chez les jeunes et les moins diplômés. L’enquête réalisée par Martin Fournier et ses étudiants est riche d’utilité et d’enseignements et elle interpelle les acteurs médiatiques du domaine, qui n’ont d’ailleurs pas tardé à réagir puisque que l’information est passée sur France Inter, France Culture, dans les Echos, et elle circule dans la blogosphère. On peut visualiser cette session ici, et deux compte-rendus plus complets là http://www.journeeseconomie.org/blo... et là http://www.journeeseconomie.org/blo...

Concernant la conférence sur les disparités hommes/femmes, les nombreuses informations apportées par les conférenciers étaient richement étayées par des enquêtes sur le sujet, tant au niveau national qu’international. Une disparité importante reste l’écart de salaire. Un écart de 24,5 % de revenu salarial annuel moyen est constaté entre les hommes et les femmes. Si 18.2 % de l’écart s’explique par la différence du temps de travail effectué et par la ségrégation par poste, 6.3% restent non expliqués par les outils de mesure. L’approche comportementale, présentée par Marie Claire Villeval éclaire cette question par des expériences menées sur le rapport des femmes à la compétition. Celles-ci montrent une moindre appétence pour la compétition que les hommes, du moins en milieu mixte et quand il s’agit de compétition entre individus. Dans des situations de compétition non mixtes ou en équipes, les femmes choisissent plus la compétition.

Plus d’informations : http://www.journeeseconomie.org