Nos tutelles

CNRS

IdEx

LabEx

Rechercher



Accueil > GATE > Axes de recherche

Axe Economie comportementale

publié le , mis à jour le

Responsable : Brice Corgnet

Presentation

Behavioral economics aims at incorporating experimental evidence and psychological foundations in economic theories of strategic behavior. This perspective increases the predictability of models and may contribute to improve the design of economic mechanisms and policies.

The main research topics studied in this perspective at GATE are the following :

  • Preferences

Individual preferences : attitudes towards risk and uncertainty (finance, health, environment), time preferences
Social preferences : inequity aversion, altruism, peer effects and social comparisons, image, deception, anti-social preferences, search of status
Neuroeconomic analysis of social and anti-social preferences

  • Incentives and contracts

Interactions between monetary and non monetary incentives
Monitoring, sanctions
Favoritism

  • Markets and networks

Auctions, tarification
Matching mechanisms
Organization of CO2 and electricity markets

  • Public economics and finance

Belief formation, updating of beliefs and information processing
Coordination, cooperation and provision of public goods
Tax evasion

Experimental economics is the main method of research of this group. Researches are also conducted in neuroeconomics with methods from neuroscience. Members of this group are involved in the Laboratory of Excellence CORTEX.

Actualités

  • Animation d’un atelier dans le cadre de la semaine du cerveau : "Le rôle des émotions dans la prise de décision : une expérience en neuroéconomie", 13 mars 2014 à Ecully. Informations

Programmes de recherche et projets

  • FELIS (Fraud and Economic Lies : Information and Strategies) est un programme de recherche piloté par Marie Claire Villeval et soutenu par l’Agence Nationale de la Recherche dans le cadre de son Appel Générique 2014 (2014-2017). FELIS cherche à comprendre quand les individus et les organisations sont plus, ou moins, susceptibles d’agir honnêtement et suivre le cours de l’action morale au lieu de servir leur strict intérêt au détriment des autres. Il vise à dépasser l’approche standard de l’économie du crime fondée sur la comparaison des avantages et coûts monétaires de la fraude par l’intégration de facteurs sociaux, moraux, affectifs et psychologiques dans la prise de décision économique. Il explore également des mécanismes permettant de réduire la malhonnêteté. Le consortium associe des économistes comportementalistes et expérimentalistes et des experts de l’analyse psychologique et cognitive des émotions du GATE, du CREM et de partenaires de l’Université Laval, de l’Université Ben Gurion, de l’Université d’Amsterdam et de la National Research University Higher School of Economics de Moscou. Chercheurs impliqués : Z. Dai, F . Galeotti, M. Joffily, M.C. Villeval, A. Zylbersztejn.
  • « Mécanisme de gestion de la demande d’électricité : Acceptabilité et impact sur les comportements » est une étude pilotée par Stéphane Robin et intégrée au sein du projet Smart Electric Lyon, projet accompagné par l’ADEME dans le cadre du programme Réseaux électriques intelligents des Investissements d’Avenir. La demande d’électricité est la résultante complexe de choix individuels décentralisés et non coordonnés. La coordination efficace des choix de consommation et la mise en oeuvre des actions de gestion de la demande dans l’optique de Maitrise de la Demande d’électricité passent par plusieurs types de canaux parmi lesquels : l’information qui consiste à proposer au consommateur des feed-back sur sa consommation et ses usages électriques ou des éléments lui permettant de comparer sa consommation avec celle de ses pairs ou d’une norme sociale ; la tarification dynamique qui consiste à pratiquer des prix de vente pour le consommateur final en phase avec les coûts de production effectifs. Le projet vise à analyser l’acceptabilité et l’efficacité de ces mécanismes à partir d’expériences en laboratoire et sur le terrain. Les partenaires sont EDF R&D et PSE. « Modélisation de trajectoires de diffusion auprès de ménages des innovations liées au développement des réseaux électriques intelligents (smart grid) » est une étude pilotée par Stéphane Robin et intégrée au sein du projet Smart Electric Lyon. Un axe de développement des smart grids repose sur la diffusion des nouveaux compteurs communicants dans le parc de logements résidentiels. Ces compteurs permettent l’émission de signal tarifaire, le pilotage d’une partie des équipements électriques, la collecte et la diffusion d’informations de consommation. L’objectif de l’étude est d’identifier les facteurs prépondérants dans la diffusion de ces innovations à partir d’un modèle macroéconomique quantitatif microfondé. Au niveau microéconomique, l’étude repose sur un modèle de choix discret des consommateurs prenant en compte les coûts et bénéfices associés à chaque choix ainsi que les choix des autres consommateurs. Les comportements individuels sont agrégés pour aboutir à une description macroscopique du phénomène d’adoption des innovations smart grid. Les partenaires sont EDF R&D et PSE.
  • Le projet « Fraude dans les transports » conduit avec l’entreprise KEOLIS, vise à étudier les comportements de fraude sur le réseau urbain des Transports en Commun Lyonnais. A partir d’une expérience de terrain réalisée avec les usagers, il s’agit d’évaluer les déterminants comportementaux de la prise de risque associée à la décision de voyager sans titre de transports. Le projet est coordonné par Marie Claire Villeval. Autres chercheurs impliqués : Z. Dai, F . Galeotti.
  • Le programme « Habit Formation and Incentives for Recurrent Donations to Charity : A Field Experiment with Online Giving Communities in France and United States » (2014-2015) est piloté par Marie Claire Villeval et repose sur un partenariat avec George Mason University, Washington D.C. Il est financé par la Fondation Templeton dans le cadre de la Science of Philanthropy Initiative (SPI) animée par John List à l’Université de Chicago. L’enjeu est de comprendre l’impact sur les comportements de dons de divers mécanismes incitant à des dons répétés dans deux environnements différents en termes de normes de dons (France et US) et si les organismes de collecte de dons peuvent tirer parti de l’aspect temporel des dons répétés afin d’augmenter les dons aujourd’hui et dans l’avenir. La méthodologie repose sur des expériences de terrain manipulant différents types d’incitations aux dons répétés et réalisées sur des plateformes de collecte de dons en ligne en France et aux Etats-Unis.

The HEIDI program is a basic research program supported by the National Agency for Research (ANR, “Programme Emotions and Cognition”). HEIDI aims both at producing new experimental evidence and at exchanging ideas in order to contribute to the understanding of the neural mechanisms underlying the influences of emotional and motivational processes on decision making. It started in January 2012 and will end in January 2015.




Projet International de Coopération Scientifique (PICS 5716 Chine)
Incitations, choix individuels et implications sociales : approches expérimentales et empiriques appliquées à la Chine



Publications 2016-2015

Julie Rosaz, Robert Slonim, Marie Claire Villeval (2016) Quitting and peer effects at work, Labour Economics, 39, pp. 55-67

Valeria Maggian, Marie Claire Villeval (2016) Social preferences and lying aversion in children, Experimental Economics, online, 10.1007/s10683-015-9459-7

Louis Levy-Garboua, Claude Montmarquette, Jonathan Vaksmann, Marie Claire Villeval (2016) Voluntary Contributions to a Mutual Insurance Pool, Journal of Public Economic Theory, A paraître, 10.1111/jpet.12181

Zhixin Dai, Fabio Galeotti, Marie Claire Villeval (2016) The efficiency of crackdowns. An experiment in public transportations, Theory and Decision, A paraître

Quang Nguyen, Marie Claire Villeval, Hui Xu (2016) Trust under the Prospect Theory and Quasi-Hyperbolic Preferences : A Field Experiment in Vietnam, Economic Development and Cultural Change, 64, pp. 545-572, 10.1086/685434

Tjaša Bjedov, Thierry Madiès, Marie Claire Villeval (2016) Communication and Coordination in a Two-Stage Game, Economic Inquiry, 54, pp. 1519–1540

Lefebvre Mathieu, Pierre Pestieau, Arno Riedl, Marie Claire Villeval, (2015), Tax evasion and social information : an experiment in Belgium, France, and the Netherlands, International Tax and Public Finance, 22, 401-425, 10.1007/s10797-014-9318-z

David Dickinson, David Masclet, Marie Claire Villeval, (2015), Norm Enforcement in Social Dilemmas An Experiment with Police Commissioners, Journal of Public Economics, 74–85, 10.1016/j.jpubeco.2015.03.012

Adam Zylbersztejn (2015) Non-verbal feedback, strategic signaling and non-monetary sanctioning : new experimental evidence from a public goods game, Research in Experimental Economics, 18, pp. 153 - 181

Stefano Palminteri, Mehdi Khamassi, Mateus Joffily, Giorgio Coricelli (2015) Contextual modulation of value signals in reward and punishment learning, Nature Communications, article 8096, 10.1038/ncomms9096

Peter Kuhn, Marie Claire Villeval (2015) Are women more attracted to cooperation than men ?, Economic Journal, 125, pp. 115–140, 10.1111/ecoj.12122

Angela Coulter, Martin Härter, N. Moumjid-Ferdajoui, Lilisbeth Perestelo-Perez, Trudy Van Der Weijden (2015) European Experience with Shared Decision Making, International Journal of Person Centered Medicine, A paraître

Tiago Sanchez, Izabela Mocaiber, Fatima Erthal, Mateus Joffily, Eliane Volchan, Mirtes G. Pereira, Draulio Barros de Araujo, Leticia Oliveira (2015) Amygdala responses to unpleasant pictures are influenced by task demands and positive affect trait, Frontiers in Human Neuroscience, 9, doi : 10.3389/fnhum.2015.0010, 10.3389/fnhum.2015.0010

Fabio Galeotti (2015) Do Negative Emotions Explain Punishment in Power-to-Take Game Experiments, Journal of Economic Psychology, pp. 1-14

Bernd Irlenbusch, Marie Claire Villeval (2015) Behavioral ethics : how psychology influenced economics and how economics might inform psychology ?, Current Opinion in Psychology, 6, pp. 87–92, 10.1016/j.copsyc.2015.04.004

Zhixin Dai, Robin M. Hogarth, Marie Claire Villeval (2015) Ambiguity on audits and cooperation in a public goods game, European Economic Review, 74, pp. 146–162

Davide Dragone, Fabio Galeotti, Raimondello Orsini (2015) Students, Temporary Workers and Co-Op Workers : An Experimental Investigation on Social Preferences, Games, 6, pp. 79-123, 10.3390/g6020079

Pauline Roux, Christine Durif-Bruckert, Christelle Faure, Hervé Mignotte, Nora Moumjid (2015) Shared decision making in medical encounters regarding breast cancer treatment : The contribution of methodological triangulation, European Journal of Cancer Care, 24, pp. 461-472, 10.1111/ecc.12214

Liste complète des publications

Membres

  • Brice Corgnet, PR, EM
  • Fabio Galeotti, CMIRA
  • Walid Hichri, MC, UL2
  • Mateus Joffily, IR, CNRS
  • Nora Moumjid, MC, UL1
  • Quentin Thevenet, AI, CNRS
  • Marie Claire Villeval, DR, CNRS
  • Adam Zylbersztejn, MC, UL2

Attachement secondaire

  • Camille Cornand, CR, CNRS
  • Nicolas Houy, CR, CNRS
  • Lionel Perrier, CR, Centre Léon Bérard

Doctorants

  • Julien Bénistant, UL2
  • Tsaja Bjedov, UL2-U. Fribourg
  • Liza Charroin, UL2
  • Marine Genton, UL1
  • M’Hamet Helitim, UL2
  • Jennifer Margier, UL1
  • Thibaud Mazerm, UL2
  • Anca Mihut, UL2
  • Giancarlo Musto, UL2
  • Rémi Suchon, UL2
  • Vincent Théroude, UL2
  • Min Zhu, UL2

Membres affiliés

  • Luigi Butera, Post-Doctorant, Georges Mason University
  • Nikos Nikiforakis, Associate Professor, NYU Abu Dhabi
  • Katerina Straznicka, MC, Univ Clermont-Ferrand
  • Malgorzata Wasmer, Collaboratrice scientifique, Office fédéral de la santé publique, Suisse