Supervisory authorities

CNRS

IdEx

LabEx

Search



Home > Research > Research grants > VOTE

VOTER AUTREMENT

published on , updated on

Expérimenter d’autres modes de scrutin

Présentation / Responsables de l’étude / Résultats / Autres expérimentations in situ et sur internet / Publications / Dossiers de presse / Articles de presse et entretiens / Remerciements


Des expérimentations in situ du vote par note et du vote par approbation ont été menées en France lors du premier tour des élections présidentielles en 2002, 2007 et 2012. Les élections présidentielles de 2017 feront également l’objet d’études expérimentales pour mieux comprendre les propriétés comparées des modes de scrutin. L’expérimentation « Voter autrement 2017 » est organisée par un groupe de chercheurs en sciences économiques et informatique, universitaires et CNRS, issus des Universités de Bilbao, Caen, Grenoble, Paris, Saint-Etienne et Strasbourg (contacts).

Concrètement, le jour du premier tour des élections présidentielles le 23 avril 2017, d’autres modes de scrutin ont été proposés aux électeurs pour les tester dans plusieurs bureaux de vote. C’est avec l’aval des Préfectures, l’accord des élus et la coopération des municipalités et l’aide de nombreuses personnes que l’expérimentation a été menée à Strasbourg (Bas-Rhin), Hérouville Saint-Clair (Calvados), Grenoble (Isère), ainsi que, sur une initiative citoyenne, à Crolles et Allevard-les-Bains (Isère). La participation des électeurs, anonyme et sur la base du volontariat, a été sollicitée à la sortie des bureaux de vote des communes expérimentées. Des bulletins de vote expérimentaux, des isoloirs et une urne de vote étaient à la disposition des électeurs pour leur permettre de voter dans les mêmes conditions que lors du vote officiel ; certains se sont vus proposer une procédure de vote sur tablettes (plus de détails dans le dossier de presse). Le résultat des votes expérimentaux n’a bien évidemment aucune influence sur le résultat du vote officiel. Par ailleurs, une expérimentation sur internet a également été proposée à tous les électeurs français qui désirent se prêter au jeu. (Voter autrement)

Les premiers résultats de ces expérimentations sont diffusés cette semaine sur ce site et sur vote.imag.fr. (Premiers résultats). Les données brutes des tests ont vocation à être en accès libre, d’ici quelques jours pour les données internet et d’ici quelques semaines pour les données in situ.

Cette expérience vise à mieux comprendre le fonctionnement des institutions démocratiques, à étudier les propriétés des procédures de décision collective ainsi que le comportement des électeurs face aux modes de scrutin. Il ressort de cette expérimentation que le mode de scrutin, quel qu’il soit, ne constitue jamais une méthode neutre pour désigner le vainqueur qui s’imposerait au peuple français par l’évidence incontestable d’un calcul mathématique. Au contraire, le choix d’un mode de scrutin façonne la démocratie dans laquelle nous vivons. Nos recherches visent à comprendre comment.

Revenir en haut de page


Contacts

  • Jean-François Laslier, Directeur de Recherche en économie, CNRS, Paris School of Economics et ENS, Jean-Francois.Laslier@ens.fr
  • Antoinette Baujard, Maître de conférences en économie HDR, Université Jean Monnet, antoinette.baujard@univ-st-etienne.fr
  • Renaud Blanch, Maître de conférences en informatique, Université de Grenoble, Renaud.Blanch@imag.fr
  • Sylvain Bouveret, Maître de conférences en informatique, Université de Grenoble, sylvain.bouveret@imag.fr
  • Herrade Igersheim, Chargée de recherche en économie HDR, CNRS et Université de Strasbourg, igersheim@unistra.fr
  • Annick Laruelle, Research Professor en économie, Ikerbasque, Université du Pays-Basque, annick.laruelle@ehu.eus
  • Isabelle Lebon, Professeure des universités en économie, Université de Caen Basse-Bormandie, isabelle.lebon@unicaen.fr

Revenir en haut de page


Les résultats des expérimentations de vote

Les modes de scrutin fonctionnent comme des filtres différents entre les préférences électorales et le choix le jour du scrutin.

Par exemple, François Bayrou aurait été élu en 2007 avec le vote par approbation. Ainsi les modes de scrutin ont une influence sur le résultat. Si c’est François Hollande qui aurait été élu en 2012, les classements des candidats diffèrent en 2012. Et les chiffres comparés entre vote officiel et approbations nous enseignent une réalité bien différente des préférences politiques des électeurs français : en 2012, un parti représentait 2,31% des voix au vote officiel et 26.69% des approbations ; alors qu’en autre en représentait respectivement 18.30% et 27.46% (voir détails dans ce document). Ainsi, même la perception des petits ou des grands partis peut être affectée par le filtre du mode de scrutin.

Le graphique ci-dessous permet d’un seul coup d’œil de comparer les résultats du premier tour des élections présidentielles de 2017 par mode de scrutin sur la base des données de l’expérimentation in situ, corrigées (autant que faire se peut) des biais de participation et de représentation nationale. Ces premiers résultats, qui ne prétendent pas à une rigueur statistique complète, sont présentés ici pour ce qu’ils sont : des indications de tendance générale.
Pour chaque candidat (sur l’axe horizontal), on lit son classement selon cinq des modes de scrutin étudiés (sur l’axe vertical). Comme l’ordre d’apparition des candidats sur l’axe horizontal est celle de l’élection officielle, il est logique que la courbe représentative du classement officiel soit une droite (ici en bleu turquoise). Les variations autour de cette droite des autres modes de scrutin permettent de visualiser rapidement l’effet du changement de règle de vote sur le résultat de l’élection au niveau national, les préférences des électeurs étant données.

JPEG

Revenir en haut de page

Lire / Télécharger les résultats et les analyses

Les données brutes seront en accès libre prochainement.

Téléchargez les matériels d’information ou de vote in situ :


Expérimentations de vote sur internet

Voter autrement sur http://vote.imag.fr/
D’autres tests proposés sur internet parmi les liens utiles

Autres expérimentations lors des éléctions présidentielles françaises

Expérimentations in situ précédentes

  • Expérimentation 2012 du vote par approbation et du vote par note (Baujard, Gravel, Igersheim, Laslier, Lebon) – voir publications
  • Expérimentation 2007 du vote par approbation et du vote par note (Baujard, Igersheim) – voir publications
  • Expérimentation 2007 du jugement majoritaire (Balinski et Laraki)
    • Balinski M. and R. Laraki. « Election by Majority Judgement: Experimental Evidence». Cahier du Laboratoire d’Econométrie de l’Ecole Polytechnique 2007-28. In Bernard Grofman, Annie Laurent et Bernard Dolez (eds.), In situ and Laboratory Experiments on Electoral Law Reform: French Presidential Elections, Heidelberg: Springer, Series Studies in Public Choice 25, Ch.2, 13-54, 2011.
  • Expérimentation 2007 du vote unique transférable (Farvaque, Jayet et Ragot)
    • Farvaque, E. H. Jayet and L. Ragot. « French Presidential Election: A filed experiment on the single transferable vote » In Bernard Grofman, Annie Laurent et Bernard Dolez (eds.), In situ and Laboratory Experiments on Electoral Law Reform: French Presidential Elections, Heidelberg: Springer, Series Studies in Public Choice 25, Ch.3, 55-68, 2011.
  • Expérimentation 2002 du vote par approbation (Balinski, Laraki, Laslier, Van der Straeten)
    • Laslier, J.-F. et Van der Straeten K. « Analyse d’un scrutin d’assentiment », Quadrature 46: 5-12, 2002.
    • Laslier J.-F. et Van der Straeten K. 2004, « Vote par assentiment pendant la présidentielle 2002 : analyse d’une expérience », Revue Française de Science Politique 54 : 99-130, 2004.
    • Laslier, J.-F. et Van der Straeten K. « A live experiment on approval voting », Experimental Economics 11: 97-105, 2008.

Quelques autres expérimentations: Suisse, Canada, Islande, Pologne, Autriche, Bénin…

Revenir en haut de page


Publications associées aux expérimentations sur le vote par approbation et le vote par note (Publications représentatives)

  • Ce que le vote par approbation révèle des préférences des électeurs français. Isabelle Lebon, Antoinette baujard, Herrade Igersheim, Frédéric Gavrel, Jean-François Laslier, Revue Economique, A paraître. (Previous version)
  • How voters use grade scales in evaluative voting, with Isabelle Lebon, Herrade Igersheim, Frédéric Gavrel, and Jean-François Laslier. Under revision, 2017.
  • Sincere voting, strategic voting: A laboratory experiment using alternative proportional systems, with Isabelle Lebon, Jean-François Laslier, Herrade Igersheim and Frédéric Gavrel. Mimeo, Submitted, 2017.
  • Individual Behavior under Evaluative Voting. A comparison between laboratory and In Situ experiments. Herrade Igersheim, Antoinette baujard, Frédéric Gavrel, Jean-François Laslier and Isabelle Lebon. Voting experiments, André Blais, Jean-François Laslier, and Karine Van der Straeten (Eds.), Part IV, p. 257-269, Springer, 2016. (link, pdf)
  • Les résultats expérimentaux ont permis de mettre en évidence que, le vote uninominal à deux tours favorise plutôt les candidat exclusifs, alors que les votes plurinominaux élit les candidats inclusifs, Article en Anglais, 53 pages.
    Baujard, A., F. Gavrel, J.-F. Laslier, H. Igersheim and I. Lebon. Who’s favored by Evaluative Voting? An experiment conducted during the 2012 French Presidential Election. 
Electoral Studies, Volume 34, June 2014, Pages 131–145. (link, pdf)
    Pour une présentation résumée de l’article, regardez la version Audio-slides disponible à droite sur la page en lien (en Anglais).
  • Vote par approbation, vote par note: Une expérimentation lors des Elections Présidentielles du 22 Avril 2012. Baujard, A., F. Gavrel, J.-F. Laslier, H. Igersheim and I. Lebon. Revue Economique, Vol. 64, n ̊ 2, pp.345-356, 2013. (link)
    Approval voting, evaluation voting: An experiment during the April 22nd, 2012 French Presidential elections, Baujard, A., F. Gavrel, J.-F. Laslier, H. Igersheim and I. Lebon. Revue Economique (English Version of the French original article). (link)
    Approche stratégique du vote : A propos de « Vote par approbation, vote par note ». par Allisson et Brisset. Revue Economique, Vol. 65, N°3, pp.682-686, Mai 2014.
    Réponse au commentaire : Vote par Approbation, Vote par Note. Une réponse au commentaire d’Allisson et Brisset, Baujard, A., F. Gavrel, J.-F. Laslier, H. Igersheim and I. Lebon. Revue Economique, Vol. 65, N°3, pp.687-692, Mai 2014.
  • Framed-field experiment on Approval voting and Evaluation voting, Baujard, A. et H. Igersheim. In Bernard Grofman, Annie Laurent et Bernard Dolez (eds.), In situ and Laboratory Experiments on Electoral Law Reform: French Presidential Elections, Heidelberg: Springer, Series Studies in Public Choice 25, Ch.4: 69-89, 2011.
  • An analysis of the political supply in the 2007 French Presidential election based on framed-field experimental data. Baujard, A. H. Igersheim et Th. Senné. Les Annales d’économie et statistiques, n°101-102 : 149-186, 2011. . (link)
  • Reconstructing preferences in a voting context. Some clues from experimental data on voting rules, Baujard A. et H. Igersheim. In Ragip Ege and Herrade Igersheim (eds.), Freedom and Happiness in Economic Thought and Philosophy : From Clash to Reconciliation, Routledge. Ch.17: 273-291, 2011.
  • Framed-Field experiments on approval voting in the political context. Some teachings. Baujard, A. et H. Igersheim. In Remzi Sanver et Jean-François Laslier (eds.), Handbook on Approval Voting. Heidelberg : Springer, Ch. 15: 537-395, 2010.
  • Expérimentation du vote par note et du vote par approbation le 22 avril 2007. Premiers résultats. Baujard, A. et H. Igersheim. Revue Economique, Vol.60, n°1 : 189-201, janvier 2009. . (link)
  • Expérimentation du vote par approbation et du vote par note lors des élections présidentielles françaises du 22 avril 2007. Analyses. Baujard, A. et H. Igersheim. Rapports et documents du Centre d’Analyse Stratégique, en ligne sur le site du CAS (289 p.), décembre 2007. (link)
  • Expérimentation du vote par note et du vote par approbation lors des élections présidentielles françaises du 22 avril 2007. Premiers résultats. Baujard, A. et H. Igersheim. Pré-rapport au Centre d’Analyse Stratégique, juin 2007. (link)
  • L’expérience du vote par note. Expérimenter des modes de scrutins différents. Baujard, A. et H. Igersheim. In « Organiser l’expression citoyenne. Pratiques électorales, déroulement des scrutins, technologies du vote. Un dimanche au bureau de vote. Actes du colloque du 5 avril 2007 », Rapports et documents du Centre d’Analyse Stratégique, n°10-2007 : 48-53 et 60-62, La Documentation Française.


Revenir en haut de page


Dossiers de presse


Evènements

  • JECO 2016, Les modes de scrutin fabriquent-ils les résultats ? link
  • Workshop « Faire la politique autrement? Théorie et pratique du choix social », Université de Saint-Etienne, 27-28 avril 2017, Cycle de conférences grand public le 28 avril 2017 après-midi. link ou bien link


Les média en ont parlé, notamment :

Liste non exhaustive couverture médiatique 2012, format pdf

Revenir en haut de page


Remerciements :

Remerciements 2017

Remerciements 2012

 

Revenir en haut de page

 

Postscript :

 

Last update: 4 juillet 2017

Pour toute remarque relative à cette page